HWA – Si même Paffett et Vietoris sombrent…



Rien ne va plus chez HWA. Le team officiel Mercedes-Benz engagé en DTM a connu une séance de qualification désastreuse ce samedi, au Hungaroring. Les ténors Gary Paffett et Paul di Resta sont tombés dès la Q1 tandis que les jeunes Robert Wickens et Pascal Wehrlein, une fois encore meilleur homme Mercedes,  ont trusté les dernières places en Q2. L’euphorie de la victoire de Christian Vietoris, deux semaines plus tôt, laisse désormais place à la déception.

 Pascal Wehrlein – P16
Compte tenu des circonstances [ndlr : son accident en Italie – voir ici], c’était le maximum que nous pouvions obtenir aujourd’hui. Bien que l’écart avec les pilotes devant nous est encore assez important, je ne suis pas trop mécontent de ma performance et je pense que j’ai tiré le meilleur de la situation. D’autant plus que je souffre d’un rhume depuis quelques jours.

 Robert Wickens – P17
C’était une de mes meilleures séances de qualifications cette année, et je suis passé en Q2 pour la première fois. Franchement, nous aurions dû faire quelque chose en qualifications à chaque fois cette saison, mais malheureusement quelque chose avait toujours mal tourné, comme par exemple le problème technique à Hockenheim entre les essais libres et les qualifications. J’ai finalement connu une séance sans problème ici, à Budapest, mais nous savons qu’il nous reste encore beaucoup à faire. Mon tour en Q1 était bon, mais en Q2 nous n’avons peut-être pas fait les choses de la bonne façon. Dans l’ensemble, nous devons faire face à notre situation de manière réaliste et être satisfait de notre travail jusqu’à présent ce week-end.

 Paul di Resta – P19
De toute évidence, nous ne pouvons pas nous sentir heureux de notre résultat en qualifications. Mais pour la première fois cette saison, nous avons remarqué plusieurs améliorations aujourd’hui, la voiture se comportait mieux. Je peux enfin voir la lumière au bout du tunnel. Nous allons continuer à travailler dur. Je remercie encore une fois les gars, qui remuent ciel et terre pour améliorer la voiture. Comme Mercedes, nous voulons renouer avec la voiture dès que possible.

 Gary Paffett – P21
Les qualifications on été très décevantes. Nous avons toujours des problèmes pour gagner en vitesse. Par conséquent, nous devons faire des tours absolument parfaits pour signer un temps décent. Je n’ai pas réussi à le faire aujourd’hui, et c’est pourquoi je suis déçu de moi-même. J’ai fait une erreur dans mon tour rapide, qui m’a coûté beaucoup de temps. Nous avons un gros travail devant nous demain. L’aspect positif, c’est que je pense que nous avons fait un petit pas en avant dans la compréhension de la voiture.

 Christian Vietoris – P23
C’était une séance difficile. Nous avions que nous ne sommes pas compétitifs sur le sec. C’est pourquoi la victoire à Oschersleben était si important pour nous. Maintenant, nous allons devoir faire plus ample connaissance avec la voiture et travailler progressivement pour aller de l’avant.

Partagez cet article avec vos amisShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Réagissez à cet article

 width=