Oschersleben | Course – La surprise Vietoris

Motorsports / DTM 2. race Oschersleben

Christian Vietoris a signé ce dimanche la première victoire de sa carrière en DTM. Au terme d’une course fortement perturbée par le pluie et les entrées en piste de la voiture de sécurité – par trois fois en tout – l’Allemand a devancé sur le fil le champion en titre Mike Rockenfeller, nouveau leader du championnat. Edoardo Mortara complète le podium du jour. Résumé :

Les pilotes en terminent avec leur tour de chauffe et prennent place sur la grille. Marco Wittmann et Adrien Tambay se partagent la première ligne, suite à la disqualification de Miguel Molina, seul sur la 12ème et dernière ligne. Il ne fait que 14°C dans l’air et le ciel est gris. Il pleut légèrement, ce qui pourrait bien changer la donne en course.

Gros coup de poker de la part de Mercedes, qui fait rentrer plusieurs de ses pilotes pour passer en pneus pluie tout de suite. Christian Vietoris, notamment, ne prend donc même pas place sur la grille. C’est parti, et de nombreux pilotes patinent légèrement. C’est le cas d’Adrien Tambay, qui manque son départ et se fait dépasser par Antonio Felix da Costa et Timo Scheider. Au coude à coude avec Bruno Spengler dans le premier virage, il conserve l’avantage et repasse même la BMW M4 de da Costa.

Marco Wittmann avait conservé la tête au premier virage

Marco Wittmann avait conservé la tête au premier virage

Derrière, les Mercedes, même en pneus option, sont très rapides sur cette piste glissante. C’est un florilège de Gary Paffett, qui passe pilotes après pilotes. Il est remonté à la 7ème position ! Moins de réussite pour son équipier Pascal Wehrlein, qui tape l’arrière de la voiture à Edoardo Mortara. Le Franco-Italien part en tête à queue et reprend la piste, bon dernier. Sans trop trop à l’attaque, Gary Paffett part lui aussi en tête à queue, mais tout seul. Il perd quelques positions et se retrouve à la porte des points.

Après 6 tours, la plus belle remontée est sans conteste celle de Miguel Molina, le poleman initial de la veille. Parti bon dernier, l’Espagnol est déjà 9ème ! Pendant ce temps, Marco Wittmann s’envole alors que Timo Scheider s’efface pour laisser passer Adrien Tambay, plus rapide que lui. Antonio Felix da Costa en profite dans le virage suivante et grimpe provisoirement sur la 3ème marche du podium.

La pluie s’intensifie, les pilotes les plus mal classés décident de mettre les pneus pluie, très rapidement imités par Marco Wittmann, Adrien Tambay et Timo Scheider. Antonio Felix da Costa et Bruno Spengler prennent le paris de rester encore en piste. Les commissaires de piste annoncent un drive througt pour Pascal Wehrlein suite à sa collision avec Edoardo Mortara, et également l’interdiction d’utiliser le DRS en raison des mauvaises conditions météo.

Mike Rockenfeller réalise la bonne opération du jour

Mike Rockenfeller réalise la bonne opération du jour

Au 9ème tour, Bruno Spengler, Martin Tomczyk et Miguel Molina passent eux aussi les pneus pluie, tandis que Antonio Felix da Costa poursuit la course en tête. Robert Wickens est au tapis ! Le Canadien, un premier temps poussé par Miguel Molina, a visiblement rencontré un problème avec sa voiture et a tiré tout droit. La voiture de sécurité entre en action ! Petite frayeur également pour Augusto Farfus Jr, qui passe par la pelouse alors qu’il tente de rejoindre son stand.

L’intervention de la voiture de sécurité permet de faire un point sur le classement. Gary Paffett est en tête, mais il n’a toujours pa changé de pneus et n’a pas la possibilité de le faire pour le moment. Le leader virtuel est donc Marco Wittmann, qui devance Adrien Tambay et Timo Scheider. Antonio Felix da Costa, Jamie Green, Bruno Spengler, Martin Tomczyk, Miguel Molina et Joey Hand complètent le top 10 au moment d’en finir avec le 12ème tour.

C’est reparti. Et Marco Wittmann commet une grossière erreur dès le premier virage. Il est dans les graviers et ressort péniblement, semant la zizanie ! Adrien Tambay prend le commandement, devant Timo Scheider et Jamie Green. Derrière, c’est le grand n’importe quoi. Gary Paffett avec ses pneus option glisse dans tous les sens et crée un bouchon incroyable. Mike Rockenfeller et Timo Glock se percutent, c’est l’abandon pour le second. Au virage suivant, même incident pour Paul di Resta, touché par Maxime Martin. La voiture de sécurité est à nouveau déployée !

Mercedes a pleinement profité des interventions de la voiture de sécurité

Mercedes a pleinement profité des interventions de la voiture de sécurité

Pour la petite anecdote, Gary Paffett est toujours en pneus option alors qu’Adrien Tambay entame son 17ème tour. La voiture de sécurité regagne les stands, le Britannique doit encore tenir un tour avant de changer de pneumatiques… Jamie Green attaque Timo Scheider, qui n’est pas décidé à le laisser passer. Des morceaux de carbone s’envole mais le double champion 2008 et 2009 doit se résigner à céder sa position. De son côté, Marco Wittmann, en difficulté, dégringole dans la hiérarchie.

Changement de leader. Jamie Green, très rapide sur cette piste détrempée, se défait de Adrien Tambay. Chez Mercedes, le cauchemar continue. Daniel Juncadella part en tête à queue et Vitaly Petrov, qui le suit, lui rentre dedans. Les deux hommes peuvent néanmoins poursuivre la course. Devant, Jamie Green s’envole alors que Adrien Tambay est maintenant sous la menace de Timo Scheider. Quatrième abandon du jour, à mettre au crédit de Daniel Juncadella; L’Espagnol rejoint son garage. Cela fait déjà 2 Classe-C de moins…

À la mi-course, Jamie Green dispose d’un matelas confortable de 9,5 secondes sur Adrien Tambay. Mais la piste commence à s’assécher et une toute autre course pourrait bientôt débuter. Décidemment, Antonio Felix da Costa n’aime pas Timo Scheider. Le Portugais tente un dépassement impossible et part dans les graviers, entraînant son adversaire. Les deux hommes perdent plusieurs places.

Résultat décevant pour BMW, qui ne marque 12 points

Résultat décevant pour BMW, qui ne marque 12 points

Et la voiture de sécurité est à noouveau de retour suite à la sortie de piste de Pascal Wehrlein… Le jeune allemand s’est enlisé dans les graviers du premier virage. Au même moment, Miguel Molina effectue une pirouette, sans conséquence. Tout est à refaire pour Jamie Green, qui voit maintenant ses poursuivants revenir sur lui. Au 30ème tour, Maro Wittmann, le leader du championnat, regagne son garage. Il y reste immobilisé plus d’une minute mais il retourne finalement sur la piste.

La course peut une fois encore reprendre. Tout reste à faire, d’autant plus que Jamie Green et les pilotes juste derrière lui doivent encore passer les stands pour effectuer leur arrêt obligatoire. Leur passage aux pneus pluie ne s’était pas effectué dans la fenêtre prévue à cet effet. C’est Edoardo Mortara, 8ème pour le moment, qui est la plus grosse menace pour le Britannique. Mike Rockenfeller vient à bout de Edoardo Mortara, c’est lui qui se place idéalement pour la victoire. Adrien Tambay effectue son arrêt, il repart en 14ème position.

Quel pari de Jamie Green ! Interrogé par son ingénieur de course, le leader de la course a décidé de chausser les pneus slick ! Il a 18 secondes d’avance sur Mike Rockenfeller et ne pourra pas chercher la victoire en pneus pluie. Il s’arrête et ses mécaniciens lui monte les pneus option. Ses poursuivants en font de même alors qu’il ne reste que 7 minutes avant la fin de la course. Son pari ne paye pas puisque Martin Tomczyk, reparti derrière lui mais en pneus pluie, parvient à le dépasser.

Christian Vietoris remporte une victoire inattendue

Christian Vietoris remporte une victoire inattendue

Il ne reste que 4 minutes au compteur, Christian Vietoris est en tête. Mike Rockenfeller est juste derrière lui et devance Edoardo Mortara et… Paul di Resta ! Augusto Farfus Jr, Miguel Molina, Gary Paffett, Martin Tomczyk, Jamie Green et Timo Scheider.Contre toute attente, Mercedes est idéalement placé pour décrocher la victoire à Oschersleben ! Le drapeau à damier est agité, Christian Vietoris remporte la première course de DTM de sa carrière ! Personne n’attendait Mercedes-Benz mais la pluie a tout changé.

Mike Rockenfeller termine en deuxième position et lance réellement sa saison. Edoardo Mortara complète le podium. Paul di Resta, Augusto Farfus Jr, Miguel Molina, Timo Scheider, Gary Paffett, Martin Tomczyk et Adrien Tambay se partagent les derniers points tandis que Jamie Green est sorti de la piste dans le dernier tour et ne peut pas franchir la ligne d’arrivée. Quelle course, et quel résultat inattendu.

Les résultats complets de la seconde course de la saison, à Oschersleben :

Pos.PiloteTeam
Voiture
EcartPoints
Pos.PiloteTeam
Voiture
EcartPoints
01 C. Vietoris  Original-Teile / AMG (HWA)25
02 M. Rockenfeller  Phoenix Racing+ 0.67418
03 E. Mortara  Abt+ 7.76915
04 P. Di Resta  Original-Teile / AMG (HWA)+ 8.09612
05 A. Farfus Jr.  RBM+ 9.32610
06 M. Molina  Abt Sportsline+ 13.0518
07 T. Scheider  Phoenix Racing+ 20.5036
08 G. Paffett  EURONICS / GRIP (HWA)+ 20.5974
09 M. Tomczyk  Schnitzer+ 23.0792
10 A. Tambay  Abt+ 24.3401
11 A. Felix da Costa  MTEK+ 24.620
12 B. Spengler  Schnitzer+ 26.892
13 M. Ekström  Abt Sportsline+ 27.201
14 M. Martin  RMG+ 31.032
15 J. Hand  RBM+ 32.802
16 N. Müller  Rosberg+ 44.324
17 V. Petrov  Mücke Motorsport+ 55.493
18 J. Green  Rosberg+ 1 tour
19 M. Wittmann  RMG+ 1 tour
20 P. Wehrlein  Gooix (HWA)+ 18 tours
21 D. Juncadella  Mücke Motorsport+ 22 tours
22 T. Glock  MTEK+ 31 tours
23 R. Wickens  EURONICS / GRIP (HWA)+ 35 tours
Partagez cet article avec vos amisShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Réagissez à cet article

 width=