Tambay pénalisé sans rien avoir fait

Motorsports / DTM 2. race Lausitzring

Aberrant et pourtant… Adrien Tambay s’élancera tout à l’heure depuis la dernière place de la grille de départ. Non pas parce qu’il n’a pas participé aux qualifications de ce samedi, mais parce qu’il a écopé d’une pénalité pour changement de moteur… sur la voiture de l’un de ses équipiers !

Au début du mois de mai, à Hockenheim, Audi Sport avait remarqué des défaillances sur les moteurs de Jamie Green et Mattias Ekström, les deux premiers vainqueurs de l’année. Disposant d’un seul moteur de rechange pour toute la saison, la firme aux quatre anneaux n’a pas eu d’autre choix que de déroger à la règle et de se voir infliger une pénalité comme le prévoit le règlement.

Seulement voilà, ce règlement comporte une faille dans laquelle Audi Sport n’a pas hésité à s’engouffrer. Chaque constructeur dispose de 9 moteurs par saison et peut les intervertir entre ses pilotes comme bon lui semble. Adrien Tambay s’est ainsi vu remettre un moteur défaillant et la pénalité qui va avec sa remise en état. Mais pourquoi le pilote français ? « Adrien était l’un de nos pilotes à avoir zéro points. Il est clair que nous n’allions pas donner ce moteur à l’un de nos leaders » , explique Dieter Gass, responsable DTM chez Audi.

Dans son malheur, le Parisien pourra au moins se réjouir d’avoir pu économiser un train de pneus neufs pour la suite du week-end. En effet, en ne participant pas aux qualifications de samedi après-midi, il s’est offert un petit joker bien utilise ce soir ou plus vraisemblablement demain. Car c’est bien dimanche que le week-end d’Adrien Tambay pourra enfin commencer.

Partagez cet article avec vos amisShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Réagissez à cet article

 width=